Association biterroise faisant la promotion des jeux de rôle, de figurines et de plateaux.
contact[at]strategescathares.fr

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FacebookFacebook  
Derniers sujets
» Presentation djedje
par thierry-SC Dim 13 Aoû 2017 - 16:17

» CAMPAGNE PATHFINDER - La couronne putréfiée le 26/08/17
par got pascal Mer 9 Aoû 2017 - 10:20

» CAMPAGNE PATHFINDER - La couronne putréfiée le 05/08/17
par thierry-SC Jeu 3 Aoû 2017 - 15:56

» CAMPAGNE PATHFINDER - La couronne putréfiée le 29/07/17
par Fanch Mar 25 Juil 2017 - 12:56

» Séance Lundi 24 Juillet - Dernière séance !
par got pascal Mar 25 Juil 2017 - 10:54

» CAMPAGNE PATHFINDER - La couronne putréfiée le 22/07/17
par Nicolas SC Ven 21 Juil 2017 - 22:12

» Séance Lundi 17 Juillet
par Marc Lundi Dim 16 Juil 2017 - 23:47

» fermeture
par thierry-SC Sam 15 Juil 2017 - 14:38

» Séance Lundi 10 Juillet
par Tex_HM Lun 10 Juil 2017 - 15:10

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Correspondances (RP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gillali

avatar

Date d'inscription : 26/12/2012
Messages : 132

MessageSujet: Correspondances (RP)   Dim 3 Mar 2013 - 15:24

[ HRP on:
Veuillez poster ici les courriers que vous adressez au futur empereur, j'ai nommé sa majesté IWEKO Akira.
Les correspondances seront visibles par tous les joueurs, cependant il est demandé au PJ's de ne pas utiliser les infos lues ici si il n'y ont pas eu accès en jeu. Vous êtes tous assez expérimentés pour faire abstraction. Après vous êtes libre d'écrire ceux que bon vous semble.
Pour garder un sujet propre je vous demande de ne poster que des messages RP.
Voici les noms des différents protagonistes de la campagne à ce jour:

- IWEKO Akira: le futur empereur IWEKO II
- SEPPUN Yukihime: La promise du futur empereur
- OTOMO Shigeru: Kuge impérial et sensei de la princesse
- SEPPUN Mamoru: Le yojimbo (garde) de Yukihime
- MIYA Hiruko: Courtisan au service de la princesse

Ensuite les noms des PJ's

- MATSU Hyun du clan du Lion
- ASAKO Kaneda du clan du Phénix
- TAMORI Fujihiro du clan du Dragon
- IDE Taisen du clan de la Licorne
- BAYUSHI Makoto du clan du Scorpion
- HIRUMA Taeruko du clan du Crabe
- YORITOMO Kenshiro du clan de la Mante
- KAKITA Yaiko du clan e la Grue

Concernant les courtisans qui vous ont accompagnés à Toshi rambo wo shien shite reigisaho (la cité impériale), envoyez un MP si vous avez besoin des noms.
Concernant le premier scénar de MJ Lary: le mégalomane AKODO Tezuka et Hattori le doyen du village.
Amusez vous bien! HRP off]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre
Membre SC Membre SC
avatar

Date d'inscription : 13/01/2013
Messages : 487

MessageSujet: Courrier de Hiruma Taeruko [Pierre]   Mer 10 Avr 2013 - 18:00

À sa majesté impériale Iweko Akira,

Nous avons quitté Toshi rambo wo shien shite reigisaho en ce début de printemps.
Les fleurs de cerisiers accompagnent les pas de la princesse Seppun Yukihime tout au long de notre périple.

Nous avons fait halte quelques jours sur les terres du clan du Lion, dans un village administré par le seigneur Akodo Tezuka.

La leçon que je retiens est qu’un véritable samouraï est seul juge de son honneur, et sans honneur on ne peut suivre la voie du Bushido.

D’un commun accord, nous poursuivons actuellement notre route vers Bishamon Seido, en prenant soin d’écouter les conseils sages et avisés des seigneurs SEPPUN Mamoru et MIYA Hiruko.

Votre dévouée serviteur,
Hiruma Taeruko

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillali

avatar

Date d'inscription : 26/12/2012
Messages : 132

MessageSujet: Re: Correspondances (RP)   Jeu 11 Avr 2013 - 21:15

BAYUSHI Makoto, humble représentant du clan du Scorpion.

Heika Sama,

Il faut toute la force de ma volonté pour que ma main ne tremble pas alors que je trace ces caractères. Je ne puis imaginer d'honneur plus grand que de savoir mes écrits insignifiants lus par votre grandeur!
Le simple pinceau que je tiens entre mes doigts est désormais à mes yeux une sainte relique inestimable qui se transmettra avec ferveur de génération en génération à ma descendance...

C'est le cœur empli de fierté face à la noble tâche qui m'attend que je quitte les murs de la cité interdite.
La fleur de cerisier; symbole de la vacuité de toute chose; accompagne mes pas et me rappelle que la fierté n'est rien face à la plénitude qu'apporte l'accomplissement du devoir...

Nous sommes sur les terres du clan du Lion, rien de notable à signaler pour le moment...

Alors que nous faisons halte dans un village anodin, je reste ébahi par la misère dans laquelle survivent les pauvres âmes de ce lieu. Les habitants ont tout juste de quoi nourrir notre impériale délégation. En mon for intérieur, je pense que ces malheureux doivent probablement ce dénuement à de trop lourds impôts. Or il n'en n'est rien, le village souffre en réalité des sévices infligés par de trop nombreux bandits...

Je reste sans voix alors que je me remémore la réputation de grandeur militaire du clan du Lion. Comment des hors-la-loi peuvent-ils impunément sévir en ce village?
Alors que mon cœur s'enflamme d'un juste courroux devant tant de souffrances, je repense au célèbre proverbe du Sage qui montre la lune alors que l'idiot regarde son doigt. Peut-être que le Daimyo local ne sait ou regarder...

Nous menons de nombreux combats afin de ramener la justice de l'ordre céleste et pour préserver la sécurité de la princesse Yukihime. Nos victoires ramènent l'espoir en ce lieu de désolation...

Le seigneur des lieux, un certain AKODO Tezuka arrive enfin avec ses hommes et se propose de nous escorter en son château. Il n'est pas de mots assez fort pour décrire la félonie dont nous sommes victimes en chemin!
Le seigneur AKODO ordonne à ses hommes de tous nous supprimer. Le péril dans lequel se trouve la princesse décuple mes forces et nous sommes rapidement maîtres de la situation.
les Kamis soient loués, Yukihime Sama n'a pas été blessée. Ce traître de Tezuka était pour une raison qui m'échappe complètement la personne qui dirigeait en réalité les bandits...

Notre voyage se poursuit et je retire de cette horrible trahison un enseignement. Il ne faut pas se fier à l'apparence de l'honneur et cela même sur les terres du clan du Lion. je serai dorénavant encore plus prudent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AndréSC
Membre SC Membre SC


Date d'inscription : 29/12/2012
Messages : 252

MessageSujet: Re: Correspondances (RP)   Dim 14 Avr 2013 - 12:48

Votre Majesté,
Comme vous l’avez demandé, je me permets de vous adresser un compte-rendu de notre visite des contrées de notre Grand Empire. J’espère réussir transcrire dignement nos agissements et mon ressenti, afin de pouvoir répondre à vos nobles exigences.
Notre chemin nous a menés sur les terres de l’Empire gérées par le Glorieux Clan du Lion, dans un petit village de la seigneurie d’Akodo Tezuka. Je ne peux que féliciter les paysans de leur prévenance pour accueillir sa majesté Seppun Yukihime et nos personnes à la mesure de leurs modestes moyens et même au-delà.
Il s’est vite avéré que cette population était sous la menace d’une bande de brigands qui commettaient leurs exactions en saccageant leurs maigres possessions, mais aussi en tuant lâchement des villageois. La supplique des habitants pour que nous leur venions en aide ne pouvait pas ne pas être entendue.
Avec l’approbation, bien naturellement, de sa majesté Seppun Yukihime, nous avons traqué ces bandits, avons contré leur attaque du village et leur tentative d’incendier les dernières réserves des paysans, avons libéré les habitants qui venaient d’être enlevés par ces mécréants, qui ne reculaient devant aucun acte vil et indigne. Mes compagnons d’armes ont su agir avec valeur lors de ces affrontements, afin de faire valoir la justice de l’Empire.
La question qui restait en suspens était la raison exacte qui se dissimulait derrière cette volonté morbide de rendre la vie impossible aux villageois. Il s’est avéré que le doyen du village avait jadis fait une promesse à feu l’ancien Daimyo, père de l’actuel seigneur Akodo Tezuka. Cette promesse stipulait que jamais ce village ne devait se dépeupler. Cela relevait visiblement d’un antique devoir concernant ce lieu, que l’ancien Daimyo avait eu la sagesse de vouloir faire respecter. De toute évidence, les brigands voulaient chasser les villageois de leurs foyers, afin de s’approprier un énigmatique trésor légendaire, dont la portée devait probablement leur échapper.
Mais les brigands s’étaient visiblement évaporés, désertant même leur cache secrète que nous avions réussi à débusquer.
Une autre surprise nous a attendus, par la présence du seigneur Akodo Tezuka et de son escorte militaire. Il avait décidé d’évacuer le village menacé, bien qu’il fût avisé de la promesse obtenue par son défunt père auprès des villageois. Ceux-ci ne pouvaient évidemment qu’obéir au maître des lieux, et nous même ne pouvions le contredire sans faire preuve de déshonneur, chose impensable.
Comment traduire ce qui s’est produit par la suite ? La chose est tellement effarante que mon cœur a encore du mal à accepter ce que mon esprit s’est efforcé d’analyser. En effet, profitant de la nuit pour masquer ces noirs desseins, le seigneur Akodo Tezuka a ordonné à ses soldats – en fait les mercenaires qui passaient aussi pour des brigands – de tous nous faire passer de vie à trépas. Il a poussé sa félonie jusqu’à vouloir menacer la vie de sa majesté Seppun Yukihine. Par la Grâce des Kamis, la force de notre Devoir, la justesse de notre Honneur, nous avons déjoué cette ignominie et abattu le traitre ainsi que ses sinistres sbires.
Comment expliquer la folie de ce seigneur ? Cette question me taraude l’esprit. Il a à mon sens mal interprété les paroles de son père, confondant recherche de gloire et avidité dans la recherche d’un trésor chimérique, ne comprenant pas la sagesse des Ancêtres. En effet, ce qui contribue à la richesse d’une terre, ce sont les hommes qui l’habitent, y compris les simples paysans qui se doivent de perdurer afin de l’exploiter sous la régence du seigneur, lequel se doit d’avoir la sagesse de diriger de façon éclairée, en tenant compte des conseils avisés de ses ancêtres, ainsi que de leurs engagements. En faisant promettre aux villageois de ne jamais quitter leur terre, l’ancien Daimyo s’assurait de maintenir la richesse de ses terres, en exploitant la fertilité offerte par les Fortunes. On ne peut que se féliciter de la fidélité du doyen du village, qui a su préserver ainsi la mémoire et l’Honneur de l’ancien Daimyo, là où son fils a finalement échoué. Puissions-nous ne jamais oublier les enseignements que nous avons reçus, afin de ne jamais être tenté de nous écarter de notre Devoir.
J’espère avoir réussi à répondre honorablement à votre digne attente en écrivant ces lignes.
Puissent les Fortunes et les Kamis accompagner votre parcours, tandis que nous poursuivons le notre, continuant par là notre devoir envers votre grand dessein.

Votre dévoué serviteur, Tamori Fujihiro
Humble shugenja du clan du Dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Correspondances (RP)   Mer 17 Avr 2013 - 12:23

Votre majesté,
Voici une demi lune que nous avons quitté votre illustre maison afin d'escorter l'honorable princesse SEPPUN Yukihime dans votre empire. L'immensité de celui-ci nous a décidé de faire route vers le nord afin de profité du printemps lors de notre passage dans vos montagnes.
Notre destiné était donc de commencer ce voyage par les terres du Clan du Lion.
Je dois avouer que le spectacle qu'il m'a était offert fut impressionnant et triste à la fois

Des Plaines Vertes
Une armée éclatante
Le Lion rugit

Triste car malheureusement, malgré la splendeur affiché par ses armées, nous dûmes assuré la sécurité d'un village abandonné par son seigneur. Une chance pour eux que notre destin était de croisé le leur car nous pûmes faire notre devoir, avec l'autorisation de l'honorable SEPPUN Mamoru, tout en assurant la sécurité de la princesse. Nous allons finir de visiter ces terres le plus rapidement possible afin de rejoindre des terres plus sures.Je me permettrai de finir sur une citation de mon clan, l'eau qui dort fait plus de dégâts qu'un lion qui rugit mais ne mord pas.
Puisse Les fortunes et les Kamis bénir votre règne pour plusieurs générations.

Votre serviteur dévoué, Ide Taïsen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondances (RP)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances (RP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stratèges Cathares :: Jeux de rôle :: Tables du samedi :: L5R par Pascal-
Sauter vers: